Votre réussite réside dans un dossier bien monté, qui met en évidence vos points forts et atténue vos points faibles.

Un tel dossier est le résultat d’un savoir-faire fondé sur des connaissances nuancées, impossible à tirer de la lecture de quelques blogues ou de récits d’autres immigrés. De plus, il reste difficile de se tenir au courant de tous les changements des lois de l’immigration simplement en naviguant sur Internet. C’est pourquoi le recours à un consultant en immigration certifié se révèle souvent la pièce maîtresse dans le cours de votre dossier.

Consultante certifiée dévouée à mes clients, je connais à fond les nuances de la loi de l’immigration qui permettent de surmonter les obstacles dans les dossiers plus complexes. Je reste également à l’affût des derniers changements dans mon domaine et je participe régulièrement aux conférences et aux forums réservés aux membres du Conseil des consultants en immigration du Canada.

Je connais le détail des critères de sélection considérés par les officiers de l’immigration et je monte votre dossier en faisant le tri des données qui peuvent vous garantir le succès et de celles qui, au contraire, vous mettront en échec.

Ma spécialité consiste donc en l’analyse du dossier du client en regard des lois de l’immigration les plus récentes. Attention: ces dernières changent tout le temps et il est quasiment impossible, pour une personne non-initiée, de se tenir au courant.

Mes consultations ont deux objectifs fondamentaux:

  • Déterminer les différentes approches possibles pour régulariser le statut d’immigration du client;
  • Choisir l’approche optimale selon les circonstances réelles du client.

Le suivi du dossier par un consultant compétent représente un véritable investissement pour le succès de votre dossier et constitue un premier pas vers une immigration réussie et l’obtention de la résidence permanente, puis de la citoyenneté.

Résidence permanente

Résidence permanente

En savoir plus…

Résidence temporaire

Résidence temporaire

En savoir plus…

Citoyenneté canadian

Citoyenneté canadian

En savoir plus…

Stratégie de carrière

Stratégie de carrière

En savoir plus…

Commissaire à l'assermentation

Commissaire à l'assermentation

En savoir plus…

Résidence permanente

En 2015, la loi de l’immigration a été modifiée, ce qui a donné lieu à un nouveau système de sélection des candidats à l’entrée au pays. Ce nouveau système de sélection, c’est l’Entrée express. Il a été créé afin de permettre un tri rapide des candidatures reçues de l’ensemble des pays du monde et inclut les programmes suivants:

– Programme fédéral de travailleurs qualifiés
– Catégorie de l’expérience canadienne
– Métiers spécialisés

Lorsque vous vous préparez à soumettre votre candidature à l’immigration par le système Entrée express, il est important de prêter attention aux points suivants:

  • Au moment d’envoyer votre soumission par le système Entrée express, vous devez déjà disposer des résultats des tests d’évaluation des compétences linguistiques en anglais et en français. Une fois obtenu, le certificat de réussite des tests n’est valide que sur une période de 2 ans. Il est donc primordial de s’assurer que vos résultats sont encore valides au moment d’envoyer votre demande de résidence permanente.
  • Si vous comptez recourir au Programme fédéral pour travailleurs qualifiés, vous devez également disposer d’une évaluation de votre éducation, obtenue auprès d’un organisme d’évaluation canadien.
  • Il est recommandé de préparer les pièces du dossier à soumettre à l’avance, puisque, suite à la réception d’une invitation à présenter une demande, vous disposerez d’un délai limité (60 jours) pour soumettre tous les documents. En l’occurrence, il est nécessaire de s’informer sur les délais d’obtention des attestations de police de tous les pays dont vous avez été résident et même de se les procurer à l’avance. Il est aussi recommandé de vérifier les délais de validité de vos passeports étrangers et d’en commander de nouveaux, au besoin.
  • La famille qui s’engage avec vous dans le processus de l’immigration comprend tous les enfants dépendants âgés de moins de 22 ans. L’âge des enfants est déterminé au moment de la soumission du dossier après la réception de l’invitation à présenter une demande de résidence permanente et non pas au moment de la soumission du dossier par le système Entrée express.
  • Avant le départ, il est important de se constituer une réserve de ressources financières pour couvrir les premiers mois de la transition, tout comme il faut résoudre la question du logement. Une famille de quatre personnes aura besoin d’environ 24 000 $ CA. La disponibilité des fonds dans le compte de banque ainsi que leur provenance seront vérifiées par les autorités compétentes à l’étape de la soumission du dossier.

Les services de l’immigration effectuent la sélection des meilleurs candidats à l’immigration environ deux fois par mois.

En août 2018, le gouvernement québécois a adopté un nouveau système de sélection des candidats à l’immigration ayant recours au Programme régulier des travailleurs qualifiés du Québec grâce à la Déclaration d’intérêt.

Les candidats désirant immigrer par le biais de ce programme devront soumettre leur requête sur Portail Arrima, une plate-forme en ligne récemment mise en service. Arrima fonctionne selon les principes du système Entrée express et a été créé dans le but de simplifier le processus d’application et de mise en forme des demandes d’immigration au Canada.

Les candidats qui utilisent Arrima n’ont qu’à créer un profil Déclaration d’intérêt pour ajouter leurs données à une banque de candidatures à l’immigration.

Le nouveau règlement stipule que le ministère de l’Immigration du Québec a la possibilité de délivrer une invitation aux candidats ayant obtenu les scores les plus élevés pour leur permettre d’obtenir un Certificat de sélection. Le système privilégie les candidats détenteurs d’un diplôme d’études complété dans une institution québécoise, tout comme les candidats ayant une expérience de travail au Canada ou aux États-Unis ainsi que ceux qui disposent d’une offre d’emploi valide dans une des régions de la province.

L’un des critères de sélection principaux consiste en une très bonne maîtrise de la langue française, attestée par la réussite d’un test de langue. Une fois le programme mis en place, le délai de traitement d’un dossier d’immigration pour motifs économiques ne devrait pas dépasser une durée d’un an.

Le programme de parrainage permet de réunir les membres d’une même famille au Canada. Pour réussir l’immigration par le programme de parrainage, il est nécessaire qu’un proche ou un membre de la famille du candidat soit citoyen canadien et puisse parrainer le candidat pour l’obtention de la résidence permanente.

Le proche qui parraine le candidat à l’immigration s’engage ensuite à prêter assistance à ce dernier dans son installation au Canada, et ce, sur une période de 3 à 10 ans, selon la catégorie de parrainage.

Le programme canadien de parrainage reste toujours le plus sûr et le plus accessible de tous les programmes offerts dans le monde et offre aux immigrants récents une véritable chance d’amener leur famille à les rejoindre au Canada.

Très souvent, une demande d’immigration fondée sur des considérations d’ordre humanitaire constitue un dernier recours, et ce, dans les situations d’immigration les plus variées. C’est pourquoi les individus qui ne peuvent prétendre à aucun autre programme d’immigration existant peuvent demander l’étude discrétionnaire de leur dossier sur la base de considérations d’ordre humanitaire.

L’issue de ce type de demande est sans nul doute la plus difficile à prévoir parce que la loi de l’immigration ne fixe pas de balises précises, mais se remet en grande partie à l’arbitre de l’officier d’immigration. En théorie, n’importe qui peut présenter une demande fondée sur des considérations d’ordre humanitaire. Cependant, une telle demande ne peut réussir que si le candidat est en mesure de démontrer qu’en cas de refus, il rencontrera des difficultés excessives dans son pays d’origine.

Les coûts et les inconvénients d’ordre économique ne sont pas considérés comme des difficultés excessives.

Ces programmes constituent un moyen d’immigration alternatif pour les étrangers qui ne satisfont pas aux exigences du Programme des travailleurs qualifiés fédéral.

Ces programmes permettent aux autorités provinciales de sélectionner de façon autonome les candidats qui répondent aux besoins de la province en question et qui semblent plus susceptibles de demeurer dans la province pour y travailler et y vivre. Chaque province a sa liste de professions recherchées et ses secteurs économiques en manque de main d’œuvre et elle établit ses priorités de développement en conséquence.

Il est à noter que le candidat doit satisfaire à la condition essentielle suivante: il doit pouvoir démontrer son lien d’appartenance à cette province concrète, tel qu’une offre d’emploi dans ladite province, un diplôme qui y a été obtenu par le passé ou encore la présence de membres de famille ou d’amis proches sur son territoire. Le candidat doit donc présenter une preuve convaincante qu’il a toutes les raisons de demeurer dans la province dans les années à venir.

Les programmes provinciaux présentent un avantage indéniable, dans la mesure où les exigences qui touchent à la connaissance des langues officielles sont beaucoup moins sévères.
Les programmes provinciaux offrent ainsi une opportunité d’immigration supplémentaire aux professionnels qui correspondent au profil recherché dans une province ou un territoire donné. De cette manière, ils constituent un moyen facile d’immigrer au Canada pour les candidats qui ne satisfont pas à toutes les exigences fédérales.

Résidence temporaire

On peut demander ce type de visa pour une entrée au Canada à des fins de tourisme, de visite à des parents ou amis, à des fins d’études de langue ou de toutes autres études au Canada limitées à six mois de durée. Il est impossible d’obtenir un emploi au Canada avec ce visa.

Ce visa est offert aux parents proches de citoyens ou de résidents permanents du Canada. Il peut s’étendre à une période de 10 ans et permet de se trouver sur le territoire canadien tout au plus 24 mois de suite.

Le permis d’études est offert aux candidats qui ont l’intention d’étudier dans un établissement d’enseignement canadien. Toutefois, à la différence du visa touristique, le permis d’études impose une durée des études d’au moins 6 mois. En général, on parle d’une durée d’un an et plus, selon le niveau d’éducation choisi.

Un permis d’études offre à son détenteur quantité d’avantages.

Premièrement, le permis d’études permet à un étudiant international à temps plein de travailler jusqu’à 20 heures par semaine durant l’année scolaire et de travailler à temps plein durant les vacances. Il s’agit d’une excellente opportunité d’obtenir une expérience de travail canadienne, ce qui est capital si l’étudiant désire rester au Canada et se trouver un emploi à la fin de ses études. Veuillez cependant noter que la règle mentionnée ici ne s’applique pas aux étudiants des écoles de langue et que ces derniers n’ont donc pas le droit de travailler durant leurs études.

Deuxième avantage: le conjoint d’un étudiant international peut obtenir un permis de travail qui lui permet d’occuper n’importe quel emploi.

À la fin des études, le diplômé étranger peut obtenir un permis de travail post-diplôme (PTPD), délivré pour une période de 8 mois à 3 ans, dépendamment de la durée des études complétées au Québec. C’est ainsi que les études constituent le mode d’immigration à la fois le plus simple et le plus efficace.

Grâce à mon savoir et à mon expérience, j’ai développé une connaissance détaillée du système de l’éducation canadien dans toutes ses nuances et ses spécificités. Les services de consultation que j’offre n’en sont que plus précieux.

Le permis de travail canadien est nécessaire pour tout citoyen d’un autre pays qui désire travailler au Canada, sauf s’il appartient à certaines catégories d’individus clairement indiquées par la loi. Selon l’endroit où vous désirez travailler, il vous faudra satisfaire à un certain nombre d’exigences.

Par exemple, avant même de faire une application pour un permis de travail, un citoyen d’un autre pays qui désire travailler au Québec devra obtenir un certificat d’acceptation du Québec, document qui autorise le candidat à occuper un emploi de façon temporaire et qui sera délivré par les services de l’immigration du Québec.

Citoyenneté canadienne

Tout résident permanent, s’il n’a enfreint ni la loi canadienne ni les exigences en termes de temps vécu au Canada, peut présenter une demande de citoyenneté. Il est cependant nécessaire d’avoir vécu au moins trois ans en sol canadien durant les cinq dernières années. Vous pourrez présenter une demande uniquement si cette dernière condition est satisfaite.

Stratégie de carrière

Avant d’acheter un billet d’avion aller simple, il est préférable d’être au courant des défis potentiels que vous pourriez rencontrer dans votre nouveau pays de résidence : les obstacles linguistiques, l’obtention d’une accréditation pour les métiers régis par un ordre professionnel, les particularités du système de l’éducation, l’acquisition d’une expérience de travail sur place, etc. Le candidat qui compte réussir sans connaître les nuances du marché du travail canadien ni les attentes des employeurs locaux court un risque considérable.

Après tout, se préparer à immigrer, ce n’est pas seulement remplir les bons formulaires et faire ses bagages. Il est essentiel de mettre en place un plan d’action viable et concret. Ne faire qu’espérer pour le mieux et compter sur les bonbons de l’aide sociale ou sur la possibilité de faire de l’argent « au noir », ce n’est pas là un plan digne de ce nom. Au contraire, il s’agit d’une excellente façon de rencontrer un échec cuisant et de se retrouver dans un cul-de-sac.

Voilà pourquoi l’un des objectifs de mon travail consiste à mettre en place un plan de carrière avec mes clients à l’avance, à les familiariser avec le marché du travail local et à leur éviter de faire des erreurs majeures avant même d’avoir mis le pied en sol canadien. Comme je détiens un diplôme de consultante en développement de carrière, il me sera facile d’évaluer votre expérience professionnelle, de vous conseiller sur votre orientation future, de vous indiquer les domaines professionnels canadiens qui pourraient correspondre à votre bagage de savoirs et de savoir-faire et mettre en place un plan de développement de carrière viable et efficace.

Grâce à tel plan d’action, chaque jour vous rapprochera un peu plus d’une vie gratifiante et active dans votre nouveau pays de résidence.

Commissaire à l’assermentation

Dans certaines situations, si la loi l’exige, vous devez être assermenté avant de signer un document dans le cadre d’une démarche particulière auprès d’un ministère ou d’un organisme. Il vous faut alors trouver un professionnel autorisé pour assermenter vos documents et les rendre conformes à la demande. En tant que Commissaire à l’assermentation habilitée par le ministère de la Justice, je peux certifier vos déclarations pour ainsi les rendre valides devant tous les organismes prévus par la loi.

FAITES OFFICIALISER VOS DOCUMENTS:

  • Lettre d’invitation (incluant visa touristique)
  • Permis de voyage pour enfant
  • Attestation d’études
  • Carte d’assurance maladie
  • Contrat de travail
  • Procuration spéciale pour achat et vente de biens à l’étranger
  • Copie certifiée
  • Vérification d’identité
  • Réclamation d’assurance
  • Prêt bancaire
  • Tout autre document lorsque la loi ou le règlement le requiert

Je vous invite également à communiquer avec l’institution à laquelle vous devez soumettre vos documents afin de vous assurer que le service du Commissaire à l’assermentation est celui qu’il vous faut.

ENSEMBLE, NOUS FAISONS UNE ÉQUIPE GAGNANTE

Complétez le formulaire ci-dessous pour obtenir une évaluation de vos chances à l’immigration ainsi que de l’aide dans le choix d’un programme d’immigration qui vous convient. Je vous contacterai sous peu avec les résultats!

FAIRE ÉVALUER MON DOSSIER